Libanais à des postes-clés en France: Rencontre avec Jacques Saadé et Marwan Lahoud

Ils sont nés ou sont originaires du pays du cèdre. Ils ont émigré en France, ou sont issus de la deuxième génération. Arrivés comme des outsiders, ils se sont frayés une voie parmi les décideurs, les créateurs ou les penseurs.

Jacques Saadé

Jacques Saadé, né en 1937 à Tripoli, est le fondateur et actuel président de la CMA CGM, troisième compagnie de fret maritime dans le monde, et première en France. Diplômé de la London School of Economics, il quitte le Liban en 1978 pour Marseille, où il crée la Compagnie maritime d'affrètement (CMA).

Opérant tout d'abord des liaisons entre Marseille, Beyrouth, l'Italie et la Syrie, Jacques Saadé va rapidement prendre la décision de franchir le canal de Suez. Visionnaire, il anticipe l'évolution des marchés en implantant son groupe en Chine et en optant pour des navires gros porteurs.

En 1996, il rachète la compagnie étatique française de transport maritime CGM. En 2009, le Groupe CMA CGM reçoit Christophe Colomb, le plus grand porte-conteneurs au monde sous pavillon français, puis le Marco Polo d'une capacité encore supérieure.

En 2010, il signe un accord avec le groupe turc YILDIRIM, et en 2013, un partenariat avec China Merchant Holding. En 2014, le groupe signe l'Ocean Three, un accord avec deux de ses concurrents, le China Shipping Container Lines et l'United Arab Shipping Company. Le groupe poursuit son développement en faisant l'acquisition de l'allemand OPDR, et investit dans des terminaux à un fort potentiel au Nigéria et en Inde.

Son chiffre d'affaires pour l'année 2014 est estimé à 16,7 milliards de dollars américains. Aujourd'hui, avec une flotte de 465 navires, CMA CGM dessert plus de 400 ports dans le monde. Présent sur tous les continents et dans 150 pays via ses 655 agences, il emploie 22 000 personnes dans le monde dont 4 700 en France.
Jacques Saadé vit la plupart de l'année à Marseille : « La mer ressemble un peu à celle de Beyrouth », déclare-t-il. Il y a fait bâtir le siège de sa société : une tour de 33 étages, d'une hauteur de 147 mètres, conçue par Zaha Hadid.

Entre 1986 et 2014, Jacques Saadé préside la Chambre de commerce franco-libanaise. Il est à la fois Officier de l'Ordre du Cèdre au Liban et Commandeur de la Légion d'Honneur en France. En 2011, il inaugure le nouveau siège de sa société au Liban et devient le premier opérateur pour l'exportation, et le deuxième pour l'importation.

Rencontrée par An-Nahar, une responsable des médias au sein de la CMA CGM, explique : « Jacques Saadé a œuvré à redynamiser le port de Beyrouth en y faisant transiter les marchandises. Comme la fermeture de la frontière avec la Syrie a affecté l'agriculture au Liban, Jacques Saadé propose le transport des produits par la mer vers des destinations où ces denrées agricoles manquent et ceci, à des coûts raisonnables. Il encourage aussi le talent libanais en identifiant les éléments fort dès l'université, et en privilégiant les Libanais dans son recrutement à l'international. Il veille au développement durable grâce à des méthodes de transport soucieuses de l'environnement et au moyen de sa fondation qui collabore avec des ONG libanaises actives dans le domaine social ».

« La force de notre groupe c'est son modèle familial. Par ses valeurs humaines, notre entreprise a une âme. C'est ainsi que nous nous sommes développés et continuerons à le faire avec toujours autant de passion », conclut Jacques Saadé.

Marwan Lahoud

Marwan Lahoud, né le 6 mars 1966, est ingénieur de l'armement, actuel directeur général délégué à la stratégie et au marketing du groupe Airbus, un des champions mondiaux du secteur aéronautique, toutes catégories confondues.

Il émigre en 1982 en France et entre à l'Ecole Polytechnique après avoir servi comme officier dans l'armée. Spécialisé dans l'aéronautique, il rejoint le cabinet du ministre de la Défense en tant que conseiller pour l'industrie et l'armement.

En 1998, il devient directeur du développement d'aérospatiale et joue un rôle clé dans la fusion qui donne naissance au groupe Airbus. Entre 2002 et 2007, il est Président Directeur général de MBDA, première entreprise de missiles au monde avec plus de 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaire.

Depuis 2007, il est directeur général délégué à la stratégie et à l'international, ainsi que membre du comité exécutif du groupe EADS, devenu Airbus. Responsable marketing auprès du groupe, il contribue aux décisions de lancement des programmes A320NEO, A330NEO, des hélicoptères H160 et X6 et de la fusée Ariane 6.

Il supervise l'ensemble des ventes internationales avec un carnet de commandes avoisinant les mille milliards de dollars. Marwan Lahoud est aujourd'hui numéro deux du groupe Airbus, qui emploie 155 000 personnes et réalise 67 milliards d'euros de chiffre d'affaire.

Interrogé sur les enjeux de son poste, il confie à An-Nahar : « J'ai été au cœur de l'Etat et de l'économie de la France, ma patrie d'adoption ». « De mes liens avec le Liban, me reste la famille: ma mère, un de mes frères et une de mes sœurs, ainsi que de nombreux cousins vivent toujours au Liban », raconte-t-il, avant de conclure: «Je n'ai gardé de mon pays d'origine que les bons souvenirs de mon enfance, ma mémoire s'étant chargée d'occulter les mauvais !».

 

*Source: Annahar – Par: Nada Ghosn 


The content of this website is the property of Jabalna Magazine © and may not be reproduced in any form without explicit written permission by the publisher.

Recommended